Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et ça commençait léger ...

Publié le par Brad

 

10h ce matin, le téléphone sonne, au bout Pilou :

« Tu fais quoi là ?

-Bah, pas grand-chose pour le moment …

-Un coup de pêche en light, ça te tente ? »

C’est le genre de question dont la réponse coule de source.

Le temps de chopper matos et casse croûte, et je le rejoins.

A bord des cannes light, type bar et quand même nos ensembles en 80 lbs.

On attaque rapidement sur le platier, on fait voler des spook, des bonnie, des samy etc. Pilou ouvre le bal avec une petite bleue.

A1 

Il m’en colle une seconde dans la vue avant que je décapote.

A2 

Après une casse magistrale sur mon Asturie, on repart pour un tour mais cette fois avec de l’artillerie un peu plus conséquente. 

Pilou enregistre un refus et 5 min plus tard mon popper se fait aspirer.

 A3

Je m’attendais à plus costaud mais qu’importe, cette petite Igno me file un coup de fouet pour la suite.

A4

Un peu plus tard c’est mon camarde qui me fait une belle démonstration et ammène une seconde Igno pas vilaine.

 

Il voulait plus gros mais bon, avce un peu d’action notre motivation reste intacte.

On va finir sur un spot « coup du soir ». ça commence fort, il se fait couper juste après avoir eu des suivis de thazard. Tandis qu’on cherche son leurre des yeux, un requin nous aide à la retrouver avec un énorme remous sur le popper statique !!!

Un peu plus tard alors que je ramène mon leurre, des poissons gicle pile sur sa trajectoire, j’accélère et PAN ! Un énorme bouillon et un rush d’enfer me ramènent à la réalité. C’est brutal parce qu’avec peu d’eau, je ne veux surtout pas me faire enfumer !

 

 

A5

Une jolie carangue fini au bateau ! Une photo et bail-bail, elle retourne à la baille ;)

Ravi, je m’accorde une pause quand Pilou m’indique qu’après la prochaine dérive, on rentre.

Je relance le magic-pop, après quelques mètres, il disparaît discrètement et revient vers moi pleine balle !

Je retends ma ligne et bagarre un truc curieux.
Quand il arrive au bateau, il semble épuisé. Dans le feu de l’action, je tente de le hisser à bord par la queue !!! Il est des fois où la palme de la connerie me siérait à merveille.

Le poisson s’énerve et repart sous le bateau, entre temps la tresse s’est enroulée autour de deux de mes doigts.

Il s’en est fallu de peu. J’ai cru venue la circoncision « digitale » !

A6

Après quelques minutes à régler mes comptes avec le poisson, je l’amène à Pilou qui monte à bord ce petit requin. Et il fait ça en saisissant le leurre d’une main sure !. Une bien meilleure idée que la mienne !

Quoiqu’il en soit, on aura une fois de plus vécu une vraie belle journée de pêche. Le genre de sortie qu’on n’oublie pas !

Merci l’ami !!!

 

Commenter cet article